Schtilibem

Risquer pour vivre plus
Lecture musicale
samedi 17 juillet, 22h30
Cour de la Vieille Charité

Partager

Avec Vîrus, Akosh S. et Gildas Etevenard

Schtilibem, ça veut dire prison, en argot. C’est aussi le titre d’un grand texte autobiographique méconnu de Georges Arnaud (également auteur du Salaire de la peur, porté à l’écran), cri d’un homme accusé d’un triple meurtre, condamné puis innocenté. Dix-neuf mois de captivité, en pleine guerre, cela laisse forcément des traces…

Le rappeur Vîrus s’empare de ce texte brûlant pour faire surgir de l’oubli les auteurs populaires et les poètes de rue, ses frères, lors d’une lecture slamée accompagnée du talentueux saxophoniste Akosh S. et du génial batteur Gildas Etevenard, habitué du festival puisqu’on le retrouvera aussi avec Benjamin Chaud pour une lecture musicale.


À lire

  • Georges Arnaud, Schtilibem 41, Finitude, 2008.

En coréalisation avec la Ville de Marseille — Musées de Marseille.


Lecture musicale précédée du Fantôme d’Odessa. Billet unique pour la soirée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.