Vîrus

Chanteur

Originaire de Rouen, Vîrus est un rappeur français, actif depuis le début des années 2000. Après des apparitions sur des mixtapes de rappeurs rouennais, il publie son premier EP, Tellement d’choses. Avec le beatmaker Banane, il travaille sur trois EP réunis dans un album, Le choix dans la date en 2011. Un autre EP, intitulé Fair-Part, sort en 2013, un tournant dans sa carrière, plus sombre. Avec le réalisateur de clip Tcho, il fonde le Buena Vista Sociopathe Club et produit des clips pour ses propres projets et pour d’autres rappeurs.

En 2013, il forme également le groupe Associal Club, avec Casey et Prodige, entre autres. Ils sortent Toute entrée est définitive, un album remarqué par la critique. En 2015, Vîrus publie Huis-Clos, qui constitue un diptyque avec Fair-Part, lui aussi salué par la critique.

Vîrus est l’une des personnalités du rap français qui invitées par l’École normale supérieure de Paris pour évoquer son travail de la langue dans le rap lors du séminaire La Plume et Le Bitume.

En 2017, Vîrus sort un disque-livre qui adapte des textes de Jehan-Rictus, poète en langue populaire de la fin du 19e-début 20e siècle, intitulé Les Soliloques du Pauvre, titre éponyme d’un texte du poète. L’acteur Jean-Claude Dreyfus a participé sur trois titres.

Le rappeur propose une lecture sonore à la Maison de la poésie en 2021 autour du roman Schtilibem 41 de l’auteur Georges Arnaud, témoignage de dix-neuf mois d’incarcération en 1941 après avoir été accusé à tort d’avoir tué son père, sa tante et une domestique. Il est rejoint sur ce projet par le saxophoniste Akosh S. dans une mise en scène rappelant une cellule de prison. Cette lecture musicale voyage à Marseille à l’occasion du festival Oh les beaux jours !.

 


À lire et à écouter :

  • « Les Soliloques du Pauvre », livre-disque, Au Diable Vauvert, 2017.

Partager

© Alexis Vettoretti


Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.