Akosh S.

Compositeur, Musicien

Ákosh Szelevényi, dont le nom de scène est Akosh S., est un saxophoniste et compositeur hongrois. Il joue également de plusieurs autres instruments utilisés dans le free jazz.

Après des études de musiques classiques et traditionnelles à Budapest, où il découvre Beethoven et Led Zeppelin, il découvre le jazz (et plus spécifiquement le free-jazz) et chante dans un groupe de rock au lycée. Suite à des déboires avec la police en 1985, il est obligé de quitter le pays et émigre à Paris en 1986. Il y rencontre le batteur Philippe Foch, le contrebassiste Bernard Malandain et la violoniste Michèle Véronique avec qui il forme un groupe et compose et interprète la musique de pièces au théâtre de l’Entreprise. En 1995 s’ajoute Joe Doherty au groupe qui devient officiellement l’Akosh S. Unit. Encore assez confidentiel, le groupe prend une nouvelle dimension lorsque Bertrand Cantat leur propose une collaboration sur l’album 666.667 Club de Noir Désir. Akosh S. assurera également la première partie des concerts de la tournée de Noir Désir qui suivra avec le Unit. Ce groupe adopte ensuite une géométrie variable, avec plus ou moins de musiciens qui vont et viennent, mais toujours avec Akosh S. à son cœur.

Parallèlement, il travaille en collaboration avec le danseur et chorégraphe Josef Nadj pour lequel il écrit la musique des spectacles de 2004 à 2014. Il travaille également avec la jeune génération de musiciens hongrois, avec le clameur-rappeur Marc Nammour, avec les membres de groupes de musique touareg et le musicien Camel Zekri.

Il est l’invité de la cinquième édition du festival avec le rappeur Vîrus pour le spectacle Schtilibem.

 


À écouter :

  • « Apoptose », avec Sylvain Darrifourcq, Meta Records, 2014.

Partager

© Oskar Szelevényi


Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.