La catastrophe ou la vie

Un monde à la dérive
Rencontre
samedi 28 mai, 16h
La Criée, Théâtre national de Marseille, petit théâtre
Entrée libre

Partager

Avec Matthieu Duperrex et Thomas B. Reverdy.
Rencontre animée par Sophie Joubert.

Penser la catastrophe et les conséquences de l’emprise de l’humain sur la nature est au cœur des débats scientifiques depuis que l’Anthropocène a fait son entrée dans la pensée contemporaine. Rien d’étonnant à ce que les écrivains y participent, à l’image de Thomas B. Reverdy dont le dernier roman, Climax, une fiction écologique qui se situe au-delà du cercle polaire, pense la fin de notre monde à l’aune du réchauffement climatique et de la disparition des ours (voir ci-contre).

Oh les beaux jours ! a souhaité faire dialoguer l’écrivain avec Matthieu Duperrex. Philosophe, ce dernier s’intéresse aux effets de la crise environnementale et climatique à travers de passionnantes enquêtes de terrain. Ainsi celle qu’il a menée dans les deltas du Rhône et du Mississippi, théâtre d’intenses enjeux écologiques, historiques, industriels, sociologiques et politiques. Entre théorie et narration, l’essai qu’il en a tiré invente une forme d’écriture originale.

Rencontre entre deux auteurs curieux du monde pour une de ces frictions entre littérature et sciences humaines que nous adorons !


À lire

  • Matthieu Duperrex, Voyages en sol incertain, Wildproject, 2019.
  • Thomas B. Reverdy, Climax, Flammarion, 2021

Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.