Thomas B. Reverdy

Auteur

Au cours de ses études de lettres à l’université, Thomas B. Reverdy travaille sur Antonin Artaud, Roger Gilbert-Lecomte et Henri Michaux. Il participe aussi à cette époque à la revue La Femelle du Requin, dont il dirige la publication du numéro 4 au numéro 12. Il obtient l’agrégation de lettres modernes en 2000 et enseigne depuis dans un lycée de Seine-Saint-Denis.
Ses trois premiers romans constituent une sorte de cycle poétique. Ils abordent les thèmes du deuil, de l’amitié et de l’écriture.
En 2010, L’Envers du monde (Seuil) propose une intrigue policière aux implications morales et philosophiques, dans le New York de l’après 11-septembre.
Les Évaporés (Flammarion, 2013), s’intéresse aux disparus volontaires au Japon. Ce travail se poursuit avec Il était une ville, qui se passe dans la ville de Detroit, Michigan, en proie à la faillite du système bancaire.

Avec Climax (Flammarion, 2021), Thomas B. Reverdy réveille le roman d’aventures en lui offrant une dimension crépusculaire et contemporaine puisque désormais les glaciers fondent, les ours meurent et l’homme a irrémédiablement tout abîmé. Au moins, il reste la fiction pour raconter cette dernière aventure, celle de la fin d’un monde.


Bibliographie sélective

  • La Montée des eaux, Seuil, 2003.
  • L’Envers du monde, Seuil, 2010 (Prix François-Mauriac).
  • Les Évaporés, Flammarion, 2013 (Grand Prix Thyde Monnier de la Société des gens de lettres et Prix Joseph-Kessel 2014).
  • Il était une ville, Flammarion, 2015 (prix Goncourt des lycéens).
  • L’Hiver du mécontentement, Flammarion, 2018 (prix Interalié).
  • Climax, Flammarion, 2021.

Partager

© Céline Nieszawer/Flammarion


Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.