Inquiétante étrangeté

Un monde à la dérive
Rencontre
vendredi 27 mai, 14h
Bibliothèque de l’Alcazar, hall
Entrée libre

Partager

Avec Iegor Gran et Denis Michelis.
Rencontre animée par Guénaël Boutouillet.

Volontiers grinçants, sans toutefois se départir d’un humour qui côtoie l’absurde, Iegor Gran et Denis Michelis ont choisi de nous déranger à travers deux romans qui interrogent avec jubilation les dérives de notre société.

Iegor Gran (Grand prix de l’humour noir pour ONG !, P.O.L, 2003) nous embarque dans le journal intime d’Alix, jeune fonctionnaire au sein du morne département Prospective du ministère de la Culture. Ce petit carnet Moleskine sulfureux, dont chaque page correspond à un jour et se termine par une question à choix multiple, est désormais sous scellés aux mains d’un juge du Palais de justice de Paris. Car Alix y confesse ses pulsions androphages et son fantasme secret, celui, donc, de manger un homme ! « C’est un don de la nature : l’homme est bon, à ce qu’il paraît. Quand il est mangé cru, il est moelleux sous la dent. »
Remontée contre le patriarcat et contre la veulerie de son chef de service, elle devient la véritable cheffe de meute d’un service exclusivement composé de femmes. L’écriture de ce journal, document loufoque sur nos mœurs très actuelles et nos vies au travail, lui permettra-t-elle de dompter son obsession et d’éviter le carnage annoncé ?

De rire et d’effroi, il est aussi question dans Encore une journée divine. Comment Robert, le héros du roman de Denis Michelis, thérapeute reconnu, lassé par l’introspection et l’écoute empathique, auteur d’un livre à succès où il prône une méthode révolutionnaire qui passe par plus d’action et moins de réflexion, s’est-il retrouvé derrière les murs d’un hôpital psychiatrique ? Nous voilà immergés dans la psyché d’un psy aux prises avec la folie, dont on découvre le passé démagogue à travers ses confessions à un médecin et à une infirmière. Car ce livre est aussi une belle leçon de manipulation à l’usage des foules, d’utilité publique pour se défendre des discours binaires et populistes des mois passés et à venir.


À lire

  • Iegor Gran, Le Journal d’Alix, P.O.L, 2021.
  • Denis Michelis, Encore une journée divine, coll. «Notabilia», Les éditions Noir sur Blanc, 2021.

Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.