Édition
mai 2018
Tous
mar.
22
mer.
23
jeu.
24
ven.
25
sam.
26
dim.
27

C'est le temps de l’amour

Oh les beaux jours ! épouse tendrement la thématique de la saison culturelle MP2018, Quel amour ! : sept écrivains rejouent en direct les scènes d’amour cultes (ou pas) de l’histoire du cinéma ; le poète-chanteur Philippe Katerine nous dit tout ce qu’il sait de l’amour (et de la mort) ; Arnaud Cathrine et Marie Darrieussecq célèbrent leur mariage littéraire avec les musées de la métropole ; Isild le Besco nous donne 55 minutes pour s’aimer quand même, et Grégoire Bouillier se met à nu dans son incroyable Dossier M

Des livres sur scène

Tendez bien l’oreille : lectures musicales ou concerts, les livres s’écoutent sur scène ! Lamia Ziadé nous transporte jusqu’aux lieux désenchantés de son Moyen-Orient natal et fait revivre les grandes  gures politiques et musicales du monde arabe en mêlant ses dessins aux images d’archives. Artiste associée à La Criée, Tiphaine Raffier choisit la musique d’Eric Bentz pour révéler le lyrisme d’un texte méconnu dans une forme proche de l’oratorio. Et rendez-vous au Mucem, sous le ciel étoilé, avec le groupe La Rumeur qui dévoile sa « bibliothèque idéale » en mixant hip-hop et littérature avec le comédien Reda Kateb !

Frictions littéraires

Certains objets sont les points de départ, les héros ou les ressorts inattendus de nombreux romans… Riches de centaines de milliers d’objets, les collections du Mucem regorgent ainsi d’autant d’histoires ! Après avoir exploré les réserves du musée, David Vann et Michèle Audin nous font partager le fruit de leurs découvertes dans un singulier dialogue entre patrimoine et  ction. De dialogues, il sera encore question avec trois duos d’auteures réunies pour créer d’étincelantes « frictions littéraires » (Nathalie Kuperman et Véronique Ovaldé, Jakuta Alikavazovic et Emmanuelle Lambert, Constance Debré et Dominique Sigaud)!

Histoire & littérature

Avec l’imprévisible Patrick Boucheron, l’histoire prend un tour spectaculaire : l’historien s’unit aux musiciens Bruno Allary et Isabelle Courroy pour une création inédite à la croisée des formes et des temps. Le temps long est aussi au cœur de la vaste fresque graphique imaginée par Camille de Toledo et le dessinateur Alexander Pavlenko autour de l’histoire des juifs d’Europe. Il s’agit enfin de Prendre dates avec l’histoire récente à travers le texte pénétrant de Mathieu Riboulet et Patrick Boucheron incarné par des comédiens, sans oublier de célébrer les 50 ans de Mai 68 en associant écrivains et historiens…

La BD en dialogue

Qu’il est loin le temps où la BD était considérée comme un sous-genre de la littérature ! Au xxıe siècle, le neuvième art invente de nouveaux modes de narration : ainsi, les décors des « romans géographiques » de Jean Echenoz prennent vie à travers les dessins de Guy Delisle, tandis que Sorj Chalandon dialogue avec le bédéiste Sébastien Gnaedig. Sans oublier des conférences dessinées autour de thèmes aussi divers que les zombies,le féminisme,les droits de l’homme et le heavy metal.

La belle jeunesse

Cette année,Oh les beaux jours ! renforce sa programmation à destination des plus jeunes. Spectacles, lectures musicales et dessinées, rencontres privilégiées avec des écrivains et des auteurs-illustrateurs parmi les plus talentueux du moment… Tout est mis en œuvre pour que les petits et les grands enfants vivent pleinement le festival et réfléchissent au monde qui les entoure, tout en s’amusant ! Au programme, monstres, squelettes, poulpes, frissons et amours adolescentes, ainsi que des ateliers ouverts à tous et des séances spéciales pour les scolaires.

Le vivant, la Terre, et demain ?

Peut-on modifier notre manière de voir la Terre ? Figure éminente de la pensée scientifique, Bruno Latour se livre sur scène à une expérience renversante au croisement de la recherche et du théâtre, nous invitant à reconsidérer notre perception du monde… Rien que ça ! Et si on en profitait pour repenser aussi notre relation aux animaux dits « nuisibles » dans nos villes ? C’est ce que proposent Olivia Rosenthal et Eryck Abecassis avec leur spectacle Macadam Animal ! Enfin, Joy Sorman tisse le labyrinthe des énigmes médicales dans une lecture musicale électro avec Rubin Steiner.

Les beaux jours de...

Philippe Claudel, Laurent Gaudé, Dany Laferrière, Pierre Lemaitre, Laurent Mauvignier. Invités exceptionnels du festival, ils se livrent à l’exercice du grand entretien façon Oh les beaux jours ! : des conversations intimes ponctuées d’extraits de  lms, d’images d’archives et de rencontres avec des invités surprises venus les rejoindre sur le plateau. Un portrait en mosaïque de cinq grands noms de la littérature qui, chacun, questionnent leur rapport à l’écriture et nous font voyager dans leurs univers stimulants…

Littérature & photographisme

Dans le nouveau lieu du festival – les Rotatives de La Marseillaise –, les mots dialoguent avec les images pour créer des performances inédites ! S’inspirant d’une série photographique, Marie Darrieussecq livre un texte très personnel qui n’existe que sur scène ; la journaliste Florence Aubenas et le photographe Bruno Boudjelal racontent la « saison II » de leur immersion dans la cité phocéenne à travers une lecture-projection ;
et l’écrivain Yves Pagès s’associe au graphiste Philippe Bretelle pour mêler aphorismes urbains et slogans politico-poétiques !

Retours vers le futur

Chef d’œuvre du roman d’anticipation, 1984 de George Orwell ressort dans une nouvelle traduction qui en accentue encore l’implacable modernité. L’occasion d’inviter sa traductrice Josée Kamoun, en dialogue avec le romancier Pierre Ducrozet (L’Invention des corps) et le journaliste-essayiste François Angelier, dans le cadre post-industriel de la Friche la Belle de Mai. Enfin, auteurs BD et musiciens revisitent 1984 lors d’un concert dessiné en direct, pour un final aussi spectaculaire qu’apocalyptique.

Inscrivez-vous à notre newsletter !