Joy Sorman

Auteur

Née en 1973, Joy Sorman se consacre d’abord à l’enseignement de la philosophie avant de se diriger vers l’écriture. En 2005, paraît son premier roman Boys, boys, boys, un manifeste pour un « féminisme viril », lauréat du prix de Flore. En 2013, elle reçoit le prix François Mauriac de l’Académie française pour Comme une bête (Gallimard). En 2014, La Peau de l’ours (Gallimard) est sélectionné dans la liste Goncourt. Sciences de la vie, paru au Seuil en 2017, est son treizième livre.

Joy Sorman a également collaboré à des médias audiovisuels (Ça balance à Paris sur Paris première, la Matinale de Canal+…) Durant l’été 2010, elle animait quotidiennement, sur France Inter, une émission intitulée La jeunesse, tu l’aimes ou tu la quittes. En 2016, elle a rejoint Mediapart pour y animer, le temps d’une saison, avec Joseph Confavreux, l’émission « Contrechamp » destinée à traiter des thématiques concernant « les conditions de production et les processus de création de ce qui nous est donné à lire, voir ou entendre ».

Habituée de la scène, elle aime travailler avec des complices, comme cette année le musicien-compositeur Rubin Steiner qui l’accompagne dans la lecture de Sciences de la vie.


Bibliographie sélective

  • Boys, boys, boys, Gallimard, 2005.
  • Du bruit, Gallimard, 2007.
  • Gros œuvre, Gallimard, 2009.
  • Pas de pitié pour les baskets, avec Olivier Tallec (dessin), Hélium, 2010.
  • Paris Gare du nord, Gallimard, coll. « L’Arbalète », 2011.
  • Comme une bête, Gallimard, 2012.
  • Lit national, avec Frédéric Lecloux (photo), Le Bec en l’air, 2013.
  • La Peau de l’ours, Gallimard, 2014.
  • Sciences de la vie, Seuil, 2017.

Partager

© Hermance Triay

Inscrivez-vous à notre newsletter !