Philippe Katerine. Ce que je sais de la mort. Ce que je sais de l’amour.

C'est le temps de l’amour
Concert littéraire
dimanche 27 mai, 21h30
Mucem, Fort Saint-Jean

Partager

Pour des raisons météorologiques, la soirée de clôture a malheureusement été annulée.
▶ Voir les modalités de remboursement.


Avec Philippe Katerine et Philippe Eveno.

« Je me suis acheté un bureau – je n’avais pas de bureau – et je me suis acheté des feuilles, des crayons, et tout d’un coup j’ai mis ce titre, Ce que je sais de la mort, et j’ai commencé à dessiner. Je n’avais pas de plan, j’ai fait confiance à mon instinct. C’est venu comme ça. Et puis je ne me suis pas arrêté de dessiner, jusqu’à que j’ai fini. »

C’est avec une simplicité attachante que Philippe Katerine évoque son travail sur Ce que je sais de la mort. Ce que je sais de l’amour, double livre illustré dans lequel il dessine ses réflexions philosophiques sur l’amour et la mort, avec la poésie fantaisiste et la liberté qu’on lui connaît. Le point de départ d’une petite bibliothèque philosophique et graphique où chaque leçon, aussi concise et subtile qu’une chanson, offre quelques pistes pour mieux comprendre la vie… Vaste programme !

C’est au fort Saint-Jean, dans la douceur de la nuit marseillaise, que le philosophe Katerine nous donne rendez-vous pour philosopher à la belle étoile : accompagné sur scène par son complice musicien Philippe Eveno, il s’empare de nos interrogations les plus essentielles, voire existentielles – on exagère à peine – et nous entraîne dans les méandres fragiles de nos existences à travers ses chansons, ses mots et ses dessins. Entre concert littéraire et lecture dessinée, le chanteur-philosophe tricote sa pensée décalée, sans jamais broder, lors d’une soirée haute en couleurs, aussi bariolée que le fameux pull en laine qui a fait sa popularité !


À lire :

  • Philippe Katerine, Ce que je sais de la mort. Ce que je sais de l’amour, Hélium, 2017.
  • Philippe Eveno, Gigi, reine de la mode, livre-cd, Actes Sud Junior, 2016.

À écouter :

  • Philippe Katerine, « Le Film », Cinq 7, 2016.

Bon plan ! Le billet pour Ce que je sais de la mort. Ce que je sais de l’amour donne accès à la lecture de Joy Sorman (avec Rubin Steiner), Sciences de la vie (à 19h30 au fort Saint-Jean).


Soirée en coréalisation avec le Mucem.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter !