Ma très grande mélancolie arabe

Des livres sur scène
Rencontre-projection
samedi 26 mai, 19h30
Les Rotatives

Partager

Avec Lamia Ziadé.
Lecture : distribution en cours
Rencontre animée par Nicolas Lafitte.

Artiste et illustratrice née au Liban, Lamia Zadié publiait en 2015 un roman graphique très remarqué, Ô nuit, Ô mes yeux : une histoire du Proche-Orient de la première moitié du XXe siècle, à travers le destin des grandes divas qui ont marqué le monde arabe. Elle ravivait ainsi la mémoire d’une époque où se conjuguaient liberté de mœurs, effervescence artistique et luttes pour l’indépendance.

C’est une histoire plus sombre qu’elle nous raconte aujourd’hui dans Ma très grande mélancolie arabe. Si elle explore encore une fois le passé du Proche-Orient, c’est pour en dire les traumatismes, les déchirements, les stigmates et les douleurs. Le récit mêle textes et dessins et nous entraîne dans un périple sanglant, hanté par les fantômes d’un siècle où tragédie et violence côtoient résistance et engagement.

Cette rencontre, ponctuée de lectures, de musiques et de projection d’archives, sera aussi l’occasion de découvrir l’univers d’une grande artiste.


À lire :

  • Lamia Ziadé, Ma très grande mélancolie arabe, P.O.L, 2017.
  • Lamia Ziadé, Ô nuit, ô mes yeux, P.O.L, 2015.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter !