Nathalie Azoulai

Autrice

Nathalie Azoulai est écrivaine, agrégée de lettres.
Après avoir enseigné plusieurs années, elle s’oriente vers le monde de l’édition où elle évoluera pendant dix ans à différents postes et dans différentes maisons.
Elle publie son premier roman en 2002, Mère agitée (Seuil), une fable inspirée de sa propre expérience de mère bouleversée par la naissance et l’enfance de ses enfants.
Paraît en 2009 Une ardeur insensée (Flammarion, 2009) qui commence à explorer l’univers du théâtre à travers l’expérience de la direction d’acteur et le rôle de Phèdre, une exploration qui se poursuivra avec le roman Titus n’aimait pas Bérénice en 2015, lauréat du prix Médicis (P.O.L) et finaliste des prix Goncourt et Femina. Ce roman est traduit dans plusieurs langues et figure désormais sur des bibliographies scolaires et universitaires.
Elle est également l’auteur d’une nouvelle traduction de Mrs Dalloway de Virginia Woolf (P.O.L, 2021).

La Fille parfaite, publié en janvier 2022 (P.O.L), est l’histoire d’une amitié, un roman d’apprentissage, le récit de vie de deux filles brillantes, l’une choisissant la voie littéraire, l’autre celle des mathématiques. Mais aussi une réflexion sur l’orientation scolaire et ses conséquences, le rôle et la perception des femmes, la maternité, l’ambition, la féminité et les relations familiales.


Bibliographie sélective

  • Mère agitée, Seuil, 2002.
  • Titus n’aimait pas Bérénice, P.O.L, 2015, (Prix Médicis).
  • La Fille parfaite, P.O.L, 2022.

 

Partager

© Philippe Matsas/P.O.L


Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.