cccccc

Archives

Christian Delépine

Mathieu Sapin

Né en 1974 à Dijon, Mathieu Sapin commence sa carrière en créant Supermurgeman lors de ses études aux Arts Décoratifs de Strasbourg. Par la suite, il se lance dans l’illustration pour la jeunesse, travaillant notamment pour Bayard, Nathan et Bréal, tout en animant des ateliers pour enfants à Angoulême.
Auteur prolifique, il explore divers genres et domaines, avec une quarantaine de livres à son actif. Il s’essaie avec succès au reportage dessiné sur des sujets aussi variés que le making-of de films (Gainsbourg, une vie héroïque, de Joann Sfar) ou les coulisses du journal Libération.

Son intérêt pour la politique se manifeste dans ses reportages sur la campagne présidentielle de 2012 et les premiers pas de François Hollande à l’Élysée, ainsi que dans des projets plus récents comme Comédie Française, voyage dans l’antichambre du pouvoir.

Parallèlement à ses publications BD, il réalise en 2018 un long métrage, Le Poulain, une comédie sur le milieu politique. Il continue de diversifier ses collaborations, notamment avec la série Sardine de l’espace et le projet Le Ministère secret avec Joann Sfar.

En 2023, il publie Edgar (Dargaud), une œuvre personnelle explorant les frontières entre fiction et réalité à travers le portrait de son beau-père. Il fait également paraître une adaptation BD du roman jeunesse à succès de Daniel Pennac, L’Œil du loup, chez Nathan BD, bande dessinée pour laquelle ils sont tous deux invités au festival avec une lecture dessinée.


Bibliographie sélective

  • Daniel Pennac, Clémence Sapin, Mathieu Sapin, L’Œil du loup, Nathan Bande dessinée, 2023.
  • Mathieu Sapin, Edgar, Dargaud, 2023.
Francesca Mantovani / Éditions Gallimard

Hervé Le Tellier

Né en 1957, Hervé Le Tellier a d’abord entrepris des études de mathématiques
avant de se tourner vers le journalisme et la linguistique. Il est membre de l’Ouvroir
de Littérature Potentielle (Oulipo) depuis 1992, auteur d’un essai sur L’esthétique de
l’Oulipo
(2006) dont il est devenu président en 2019.

Il publie à partir de 1991 de nombreux textes souvent courts, souvent
humoristiques, construits autour de contraintes oulipiennes, comme Les amnésiques
n’ont rien vécu d’inoubliable
, Joconde jusqu’à cent, ou La Chapelle Sextine. Il
écrit aussi des pièces de théâtre et même des opéras. Il participe à l’aventure de la
série Le Poulpe, avec La Disparition de Perek (1997). Il a, enfin, publié des romans
et des récits d’autofiction distancée. Je m’attache très facilement s’intéresse au
fantasme amoureux, Assez parlé d’amour, à l’ambivalence du désir, Eléctrico W, à
l’impossible retour. Toutes les familles heureuses (2017), récit familial au titre
résolument antinomique, propose à la fois une traversée de l’Histoire et une galerie
de portraits très drôles.
Son dernier roman, L’Anomalie, marque son entrée chez Gallimard et lui vaut le
prix Goncourt en 2020. Entre thriller et science-fiction, l’humour et la
fantaisie y voisinent avec des questions existentielles et métaphysiques.

Bibliographie extraite du site de la BnF.

Francesca Mantovani

Yannick Haenel

Yannick Haenel est né en 1967 à Rennes. Il a passé sa jeunesse en Afrique, puis au Prytanée Militaire de la Flèche (séjour qu’il a relaté dans son premier roman : Les Petits soldats, paru en 1996 aux éditions de la Table Ronde). Il vit à Paris, où il coanime avec François Meyronnis la revue Ligne de risque, qu’il a fondée en 1997.
Il a publié, entre autres, plusieurs romans aux éditions Gallimard, Cercle (2007, prix Décembre et prix Roger Nimier 2008), Jan Karski (2009, prix du roman Fnac et prix Interallié), Les Renards pâles (2013), Tiens ferme ta couronne (2017, prix Medicis) et, récemment, Le Trésorier-payeur (2022). Passionné par la peinture, il est l’auteur de La Solitude Caravage.
Il est également chroniqueur pour le magazine de littérature et de cinéma Transfuge depuis 2010 et à Charlie Hebdo depuis la reprise de la publication après les attentats de janvier 2015.


Bibliographie sélective

  • Le Trésorier-payeur, Gallimard, 2022.
  • Janvier 2015. Le Procès, avec François Boucq, Les Échappés, 2021
  • La Solitude Caravage, Folio/Gallimard, 2020.
  • Papillon noir / Longer à pas de loup, Gallimard, 2020.
  • Tiens ferme ta couronne, Gallimard, 2017 (Prix Médicis 2017).
  • Les Renards pâles, Gallimard, 2013.
  • Jan Karski, Gallimard, 2009 (prix du roman Fnac 2009 et prix Interallié 2009).
  • Cercle, Gallimard, 2007 (prix Décembre 2007 et prix Roger-Nimier 2008).
  • Évoluer parmi les avalanches, Gallimard, 2003.
  • Introduction à la mort française, Gallimard, 2001.
  • Les Petits soldats, La Table ronde, 1996.

Frédéric Boyer

Frédéric Boyer est écrivain, traducteur et directeur des éditions P.O.L depuis 2018.
Auteur d’une trentaine de livres, il a notamment reçu le prix du Livre inter pour son roman Des choses idiotes et douces (P.O.L, 1993) et le prix Jules Janin de l’Académie française pour sa nouvelle traduction des Confessions de saint Augustin (P.O.L, 2008).
Il a dirigé le chantier de la Nouvelle Traduction de la Bible (Bayard, 2001) avec de nombreux écrivains contemporains parmi lesquels Olivier Cadiot, Jean Echenoz, Florence Delay, Jacques Roubaud, Valère Novarina…
Son œuvre associe l’écriture personnelle à la relecture et traduction de grands textes anciens. Dernier ouvrage en date, une nouvelle traduction des Évangiles sortie aux éditions Gallimard fin 2022.


Bibliographie sélective

  • Le Lièvre, Gallimard, 2021.
  • Jésus. L’histoire d’une Parole, Bayard, 2020.
DR

Cédric Ramadier

Cédric Ramadier est né en 1968 à Toulouse.
À 25 ans, diplômé de la Camberwell School of Arts de Londres, il entre dans l’édition parisienne pour sa maîtrise de la langue de Shakespeare. Heureux hasard ! Quelques années plus tard, il est tour à tour directeur artistique, graphiste, éditeur et aujourd’hui auteur grâce à la mise en images de ses idées et textes par ses “illustres” camarades.


Bibliographie sélective

  • Une cuillère pour toi, avec Vincent Bourgeau, Loulou & Cie / L’école des loisirs, 2022.
  • Le Roi des crapauds, avec Thomas Baas, Actes Sud Jeunesse, 2022.
  • Le Livre qui a peur, avec Vincent Bourgeau, Loulou & Cie / L’école des loisirs, 2018.
  • Mais il est où ?, avec Vincent Bourgeau, Loulou & Cie / L’école des loisirs, 2011.
Pascal Ito / éditions Flammarion

Olivier Adam

Olivier Adam est écrivain et scénariste.
Après un premier roman très remarqué, Je vais bien, ne t’en fais pas (Le Dilettante, 2000) adapté au cinéma par Philippe Lioret, il est lauréat du prix Goncourt de la nouvelle en 2004 pour Passer l’hiver (L’Olivier). Suivront de nombreux romans parmi lesquels À l’abri de rien (2007), Des vents contraires (2009), Les Lisières (2012), Une partie de badminton (2019), Tout peut s’oublier (2021) et des ouvrages et romans pour la jeunesse publiés à l’École des Loisirs.
Son dernier roman, Dessous les roses, est paru à l’automne 2022 aux éditions Flammarion.

Parmi les auteurs français les plus adaptés au cinéma, il collabore avec Philippe Lioret pour l’adaptation de son roman Je vais bien, ne t’en fais pas (avec Mélanie Laurent, Kad Merad, sorti en 2006) et pour l’écriture du script de Welcome (2005). Il participe également aux scénarios de Poids léger et Maman est folle (d’après À l’abri de rien) de Jean-Pierre Améris, et à celui de l’adaptation par Jalil Lespert de son roman Des vents contraires.

En 1999, il participe à la création du festival littéraire Les Correspondances de Manosque.
Il a également été directeur de collection aux éditions du Rouergue.


Bibliographie sélective

  • Dessous les roses, Flammarion, 2022.
  • Tout peut s’oublier, Flammarion, 2021.
  • Une partie de badminton, Flammarion, 2019.
  • Les Lisières, Flammarion, 2012.
  • Des vents contraires, L’Olivier, 2009.
  • À l’abri de rien, L’Olivier, 2007.
  • Je vais bien, ne t’en fais pas, Le Dilettante, 2000.

 

Francesca Mantovani / Éditions Gallimard

Xavier Le Clerc

Né en Kabylie, Xavier Le Clerc arrive en France au début des années 60. Il change son nom de naissance, Hamid Aït-Taleb, au début des années 2010, lassé de ne recevoir aucune réponse positive à ses candidatures.

Après une carrière dans le monde du luxe, Xavier Le Clerc se lance dans la littérature.
En 2022, il publie Un homme sans titre (Gallimard), un hommage à son père immigré, ouvrier, qui s’est battu toute sa vie pour faire vivre sa famille de neuf enfants.


Bibliographie sélective

  • Un homme sans titre, Gallimard, 2022.
  • Cent vingt francs, Gallimard, 2021.
Francesca Mantovani / Éditions Gallimard

Éric Fottorino

Éric Fottorino est un écrivain et journaliste français.

Il a dirigé journal Le Monde de 2007 à 2011 et a cofondé l’hebdomadaire Le 1 et les trimestriels America, Zadig et Légende.

Il est l’auteur d’une dizaine de romans pour lesquels il a reçu plusieurs récompenses, dont Caresse de rouge (prix François-Mauriac de l’Académie française), L’Homme qui m’aimait tout bas (Grand Prix des lectrices de Elle) ou Dix-Sept ans, la plupart publiés aux éditions Gallimard.


Bibliographie sélective

  • La pêche du jour, Philippe Rey, 2022.
  • Mohican, Gallimard, 2021.
  • Marina A, Gallimard, 2021.
  • Le temps suspendu, avec Nicolas Vial, Gallimard, 2020.
  • Mes maillots jaunes, Stock, 2019.
  • Plantu, 50 ans de dessin, Calmann-Lévy, 2018.
  • Suite à un accident grave de voyageur, Gallimard, 2013.
  • Le Marcheur de Fès, Calmann-Lévy, 2013.
  • Mon tour du « Monde », Gallimard, 2012.
  • Questions à mon père, Gallimard, 2010.
  • L’Homme qui m’aimait tout bas, Gallimard, 2009 (Grand Prix des lectrices de Elle).
Rita Scaglia

Arnaud Nebbache

Auteur et illustrateur pour la littérature jeunesse et la presse, Arnaud Nebbache est diplômé de l’Institut Saint-Luc de Bruxelles.

Son travail – souvent à cheval entre la didactique et la fiction – s’appuie sur une pratique des techniques d’impressions artisanales (gravure, pochoir, sérigraphie…).
Il collabore avec de nombreux auteurs comme Christine Naumann-Villemin, Anne Loyer ou Arnaud Tiercelin.

Brancusi contre États-Unis, publiée en 2023 chez Dargaud, est sa première bande dessinée.


Bibliographie sélective

  • Brancusi contre États-Unis, Dargaud, 2023.
  • Une journée d’apicultrice, Kilowatt, 2022.
  • Mon vœu c’est toi, avec Arnaud Tiercelin, Kilowatt, 2021.
  • Les mots de Mo’, avec Anne Loyer, Kilowatt, 2020.
  • Une journée de bûcheron, Kilowatt, 2018.
  • À quai, à flot, Âne bâté, 2015.
  • La Lapindicite, avec Christine Naumann-Villemin, Kaléidoscope, 2014.
Patrice Normand

Sabyl Ghoussoub

Journaliste, écrivain, ancien directeur du Festival du film libanais à Beyrouth, Sabyl Ghoussoub est l’auteur de trois romans.

Chroniqueur, il a correspondu pendant deux ans avec la commissaire d’exposition franco-israélienne Laura Schwartz sur le blog « En attendant la guerre » hébergé par le site du quotidien Libération. Depuis février 2021, il tient la chronique littéraire intitulée « Quoi qu’on en lise » dans le quotidien francophone libanais L’Orient-Le Jour.

​Journaliste, il collabore avec différents médias (Konbini Arts, Blind Magazine, Libération, L’Orient-Le Jour, L’œil de la Photographie, Historia, L’Officiel Levant, Remue, Mashallah News, Agenda Culturel…)​

Photographe, il a publié ses images dans divers journaux (The Guardian, Fotografia Magazine…) et exposé à Paris, Beyrouth ou encore New-York.

Beyrouth-sur-Seine, son dernier roman publié chez Stock, a reçu le Prix Goncourt des lycéens en 2022.


Bibliographie sélective

  • Beyrouth-sur-Seine, Stock, 2022 (Prix Goncourt des lycéens 2022).
  • Beyrouth entre parenthèses, Éditions de l’Antilope, 2020 (Prix France-Liban 2020 Mention spéciale).
  • Le nez juif, Éditions de l’Antilope, 2018.