Les parents véritables

Risquer pour vivre plus
Rencontre
vendredi 16 juillet, 16h30
Conservatoire Pierre Barbizet, cour
Entrée libre sans réservation

Partager

Avec Pierric Bailly et Thibault Bérard
Rencontre animée par Guénaël Boutouillet

Lorsqu’Aymeric, le personnage principal du roman de Pierric Bailly, retrouve Florence, qu’il a connue naguère et qui a quinze ans de plus que lui, il vient de sortir de prison et elle va mettre au monde seule un enfant. Aymeric emménage avec elle, l’accompagne dans cette naissance et se découvre peu à peu une vocation de père, entretenant avec le petit Jim un lien fort et complice, l’élevant en pleine nature avec Florence. Jusqu’à ce que Christophe, le père biologique de Jim, dévasté par un drame personnel, surgisse dans leur vie et qu’il y retrouve un rôle de premier plan, évinçant insidieusement Aymeric avec la complicité machiavélique de Florence…

La parentalité est aussi au cœur du roman de Thibault Bérard. Cléo, une jeune femme dont le rire solaire masque une histoire familiale tourmentée, s’installe chez Théo, veuf et père de deux jeunes enfants, bien décidée à ce qu’ils soient heureux tous les quatre. Peut-on devenir la mère d’enfants qui ne sont pas les siens, quand leur mère ne sera plus jamais là et quand soi-même on a eu une mère qui a toujours placé sa quête de liberté au-dessus de son amour filial ? Et peut-on à son tour se décider à mettre au monde un enfant ?

Est-il possible de s’attacher à des enfants hors des liens du sang ? Tel est le questionnement à l’origine de ces deux très beaux romans parus cette année.


À lire

  • Pierric Bailly, Le Roman de Jim, P.O.L, 2021.
  • Thibault Bérard, Les Enfants véritables, Les éditions de l’Observatoire, 2021.

Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.