La forêt qui marche

Histoire personnelle, mémoire collective
Spectacle
dimanche 29 mai, 17h30
Mucem, fort Saint-Jean, salle Georges Henri Rivière

Partager

Un spectacle de Christiane Jatahy d’après Macbeth de William Shakespeare.
Avec Julia Bernat.

Avec La Forêt qui marche, Christiane Jatahy propose de nouvelles variations sur le théâtre, le cinéma et le rôle du spectateur, dans un spectacle aux confins des arts visuels, avec une écriture scénique et filmique dont elle seule a le secret. Si la grande metteuse en scène brésilienne s’inspire cette fois du Macbeth de Shakespeare, c’est pour mieux brouiller les pistes entre réalité et fiction en immergeant le public dans un infini jeu de miroirs.

De la tragédie shakespearienne, elle conserve les thèmes du pouvoir et du lien entre le politique et l’intime, qu’elle traduit sous la forme de témoignages filmés de personnes ordinaires ayant vu leur vie bousculée, en Europe comme au Brésil. Comme à son habitude, elle nous saisit par l’inventivité de ses dispositifs.
Le spectateur est d’abord convié à un événement semblable à un vernissage où il déambule entre installation vidéo et cocktail. Très vite, il se rend compte que les écrans, qui flottent ici et là dans l’espace, se déplacent sur son passage comme les arbres de la forêt de Birnam et que les discours jusque-là imperceptibles des personnages de la pièce prennent le pas sur les images. Depuis le bar de l’exposition, les spectateurs assistent alors à une transformation du dispositif. La fiction s’insinue subrepticement dans un cadre aux allures réelles, à la manière d’un cauchemar laissant apparaître les failles d‘un système.
Si la pièce de Shakespeare posait la question du pouvoir à travers le personnage de Macbeth, dans cette performance c’est le public qui est directement confronté à la question de la responsabilité, jusqu’à prendre la parole et représenter lui-même une instance de pouvoir…

Oh les beaux jours ! s’associe au Mucem pour vous faire partager cette expérience scénique inoubliable.


4 représentations de La Forêt qui marche auront lieu au Mucem pendant le festival :

  • vendredi 27 mai à 19h
  • samedi 28 mai à 18h30 et à 20h30
  • dimanche 29 mai à 17h30

création et direction live Christiane Jatahy  –  avec Julia Bernat  –  film Christiane Jatahy, Paulo Camacho –  vidéo live et éclairage Paulo Camacho  –  création des décors Christiane Jatahy, Marcelo Lipiani  –  conception sonore et musique originale Estevão Case  –  collaboration artistique Julia Bernat, Fernanda Bond, Isabel Teixeira, Stella Rabello, Henrique Mariano  –  costumes Fause Haten  –  système vidéo Julio Parente  –  assistant lumière Leandro Barreto  –  régisseur plateau Diogo Magalhães – assistant plateau Thiago Katona  –  ingénieur vidéo et musicien Felipe Norkus


production : Cia Vértice de Teatro
coproduction : Le CENTQUATRE-PARIS, Künstlerhaus MOUSONTURM Frankfurt am Main, TEMPO_FESTIVAL Rio de Janeiro et SESC São Paulo.
La compagnie Vértice de Teatro est soutenue par Petrobras. Christiane Jatahy est artiste associée à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, au CENTQUATRE-PARIS, au Schauspielhaus Zürich, au Arts Emerson Boston et au Piccolo Teatro di Milano.


L’auteure, metteuse en scène et réalisatrice Christiane Jatahy est l’artiste invitée au Mucem pour la saison 2021-2022.


En coréalisation avec le  Mucem.

Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.