En cheminant avec Angélique Kidjo

Dernières nouvelles du monde
Entretien - lecture musicale
lundi 12 juillet, 20h30
Mucem, fort Saint-Jean

Partager

Avec Angélique Kidjo
Entretien animé par Élodie Karaki, suivi d’un concert


La grande chanteuse béninoise est l’invitée d’Oh les beaux jours ! à l’occasion de la parution d’un livre d’entretiens où elle évoque son enfance, ses choix de vie et sa carrière.
« Avant d’être femme, avant d’être noire, je suis un être humain. Née dans une famille de dix enfants au Bénin, j’ai reçu une éducation atypique. Mes parents étaient féministes : filles, comme garçons, nous allions tous à l’école et participions équitablement aux tâches ménagères. Nous avons appris à associer la tête et le cœur à nos réflexions. »

Couronnée par quatre Grammy Awards, considérée comme la « première diva africaine » par Time Magazine, Angélique Kidjo mêle les musiques traditionnelles de son Bénin natal à d’autres genres, pop, jazz, reggae… Ses albums disent l’histoire de l’Afrique, celle de l’esclavage et de l’Apartheid, et prônent la défense des droits humains. Ambassadrice de bonne volonté à l’Unicef depuis 2002, considérant l’éducation comme impérative pour garantir justice et paix, elle a créé sa propre fondation, Batonga, en 2006.

Au Mucem, elle reviendra sur son parcours et ses engagements avant de monter sur scène pour un concert littéraire où elle mêlera sa voix à celles d’auteurs qui ont forgé sa vision du monde.


À lire

  • Angélique Kidjo, {Je chemine avec } Angélique Kidjo, entretiens menés par Sophie Lhuillier, Seuil, 2021.

À écouter

  • Angélique Kidjo, « Mother Nature », Universal Music, 2021.

En coréalisation avec la Saison Africa 2020 / Institut français et le Mucem.

Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.