Leurs enfants après eux

Connivences
Lecture musicale
vendredi 31 mai, 19h
La Criée, Théâtre national de Marseille, grand théâtre

Partager

Avec Nicolas Mathieu et Florent Marchet.

Prix Goncourt 2018 pour son deuxième roman, Leurs enfants après eux, Nicolas Mathieu est l’invité d’Oh les beaux jours !. Sur la grande scène de La Criée, il est rejoint par l’auteur-compositeur et interprète Florent Marchet, pour une lecture musicale à deux voix, qui verra les textes de l’un répondre aux chansons de l’autre jusqu’à ne plus savoir qui a écrit quoi.

Entre eux, les connivences sont nombreuses, et même davantage : Nicolas Mathieu et Florent Marchet partagent un univers commun ; l’adolescence d’abord, celle des étés brouillons, des flirts contrariés, le plus beau de la vie, le plus cruel aussi. Et puis cette sensation d’étouffement, le désir intense de ne pas reproduire la trajectoire de ses parents et l’envie à peine dissimulée de rompre avec son milieu social. Enfin, cette France « de l’entre-deux », celle des villes moyennes et des zones pavillonnaires, de la cambrousse et des ZAC bétonnées, étriquée et pétrie d’ordinaires lâchetés, que Florent Marchet évoque si bien dans son album à la portée romanesque, « Rio Baril ».

C’est tout cela – et l’admiration sincère qu’ils ont l’un pour l’autre –, qui va nourrir ce dialogue musical et littéraire entre deux artistes qui posent un même regard sur le monde, et dont les chemins se croisent à nouveau, ce soir à Marseille.

« Je suis né dans un monde que j’ai voulu fuir à tout prix. Le monde des fêtes foraines et du Picon, de Johnny Hallyday et des pavillons, le monde des gagne-petit, des hommes crevés au turbin et des amoureuses fanées à vingt-cinq ans. Ce monde, je n’en serai plus jamais vraiment, j’ai réussi mon coup. Et pourtant, je ne peux parler que de lui. Alors j’ai écrit ce roman, parce que je suis cet orphelin volontaire. »
Nicolas Mathieu


À lire

  • Nicolas Mathieu, Leurs enfants après eux, Actes Sud, 2018.

À écouter

  • Florent Marchet, « Bambi Galaxy », PIAS, 2014.

Lecture créée à la Maison de la Poésie – Scène littéraire.

Recevez notre newsletter !