Prix littéraire du Barreau de Marseille

Ce que peut la littérature
Prix littéraire
mardi 24 mai, 18h
La Criée, Théâtre national de Marseille, petit théâtre
Entrée libre

Partager

Avec Abel Quentin, lauréat 2022 et Stéphanie Coste, lauréate 2021.
Remise du prix et entretien animés par Nicolas Lafitte.

Pour sa troisième édition, le jury du Prix littéraire du Barreau de Marseille, composé de huit avocats et présidé cette année par Stéphanie Coste (lauréate du prix l’an dernier), a choisi Abel Quentin pour son roman Le Voyant d’Étampes, paru aux éditions de l’Observatoire. Tous deux seront présents pour une rencontre.

En couronnant Abel Quentin, les avocats ont été sensibles à un texte qui interroge sur la tolérance, la liberté d’expression et les valeurs républicaines, notions qui sont au coeur de leur profession. Le jury a souligné « la subtilité de l’histoire, teintée d’un humour parfois acide, fidèle à la pensée de Camus qui consiste à empêcher que le monde se défasse et invite à croire au courage de la nuance.»

Depuis 2020, Oh les beaux jours !, à l’appel du Barreau de Marseille, organise ce prix littéraire qui récompense un livre dont le sujet est en lien avec les préoccupations éthiques ou professionnelles des avocats.
Drame familial et infanticide, luttes ouvrières sur fond de pollution à l’amiante, compétition et injonctions de la société aux effets délétères, plongée littéraire dans l’énigme d’un athlète de renom devenu cambrioleur, violence des réseaux sociaux et dérives identitaires, effondrement du monde paysan : les six romans sélectionnés en 2022 nous entraînent avec force dans des histoires qui questionnent la société contemporaine.


La sélection 2022

  • Laura Alcoba, Par la forêt, Gallimard, 2022.
  • Christian Astolfi, De notre monde emporté, Le Bruit du monde, 2022.
  • Nathalie Azoulai, La Fille parfaite, P.O.L, 2022.
  • Mathieu Palain, Ne t’arrête pas de courir, L’Iconoclaste, 2021.
  • Abel Quentin, Le Voyant d’Étampes, Les Éditions de L’Observatoire, 2021.
  • Corinne Royer, Pleine terre, Actes Sud, 2021.

Abel Quentin reçoit la somme de 3 000 € grâce au soutien de la Société de courtage des Barreaux.

En 2021, c’est Stéphanie Coste qui avait remporté le prix pour Le Passeur (Gallimard), son premier roman qui nous plongeait dans la violence des parcours migratoires.


En savoir plus sur le PLBM


En partenariat avec le Barreau de Marseille et la Société de courtage des Barreaux.

Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.