Les beaux jours de Mathias Enard

Les beaux jours de...
Grand entretien
samedi 25 mai, 16h30
1h30
Entrée libre sans réservation
Entrée libre

Partager

Mathias Enard et Myriam Anderson
Lecture par Emmanuel Noblet

Grand entretien animé par Élodie Karaki

Oh les beaux jours ! est heureux d’accueillir l’un des écrivains français les plus passionnants. Depuis vingt ans, Mathias Enard élabore une œuvre exigeante qui embrasse brillamment l’histoire, les grands récits, explorant dans une langue foisonnante les liens entre Orient et Occident, la mémoire douloureuse des conflits et la complexité des identités en mouvement.

Né en 1972, Mathias Enard a grandi dans le Poitou. Après des études à l’École du Louvre, il apprend l’arabe et le persan à l’Inalco. Il effectue son service militaire en Syrie, enseigne le français à Soueïda. Installé à Barcelone en 2000, il contribue à plusieurs revues culturelles et devient traducteur.

Son premier roman, La Perfection du tir (2003), remporte le Prix des cinq continents de la francophonie. C’est Zone (2008) qui le révèle au public, avec ses 500 pages caractérisées par une unique et impressionnante phrase à la première personne. En 2010, il publie Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants, lauréat du prix Goncourt des lycéens. Suit Rue des voleurs, récit de voyage d’un jeune Marocain errant en Espagne lors des Printemps arabes et du mouvement des indignés et en 2015, Boussole, qui interroge avec finesse la manière dont l’Occident a construit une vision de l’Orient à travers le parcours singulier d’un personnage hanté par la quête de l’altérité, livre pour lequel il reçoit le prix Goncourt. Le Banquet annuel de la confrérie des fossoyeurs (2020) le ramène dans son Poitou natal.
Dans son dernier roman, Déserter, paru à l’automne dernier, il alterne l’histoire d’un soldat en rupture d’une guerre contemporaine et celle d’un mathématicien allemand, de la montée du nazisme jusqu’à l’effondrement des États communistes.

Mathias Enard aime aussi les projets collectifs, comme celui qui l’a uni à la dessinatrice Zeina Abirached dans un roman graphique, Prendre refuge, dont on verra des planches lors de cet entretien. Depuis la rentrée 2020, il anime l’émission L’entretien littéraire chaque dimanche sur France Culture.

L’écrivain reviendra sur son parcours, sa passion pour l’art, son rapport aux langues et à la littérature. Comme toujours pour l’exercice du grand entretien façon Oh les beaux jours !, il sera entourée d’une invitée : son éditrice chez Actes Sud, Myriam Anderson, qui l’accompagne depuis plusieurs années. Enfin, il se laissera surprendre avec le public par le visionnage de quelques archives soigneusement choisies, tandis que le comédien Emmanuel Noblet fera entendre des extraits de ses romans.


À lire

  • Mathias Enard, Zone, Actes Sud,2008.
  • Mathias Enard, Boussole, Actes Sud, 2015 (prix Goncourt 2015).
  • Mathias Enard, avec Zeina Abirached, Prendre refuge, Casterman, 2018.
  • Mathias Enard, Le Banquet annuel de la confrérie des fossoyeurs, Actes Sud, 2020.
  • Mathias Enard, Déserter, Actes Sud, 2023.

Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.