Les beaux jours de Christine Angot

Les beaux jours de…
Grand entretien
vendredi 27 mai, 14h30
La Criée, Théâtre national de Marseille, grand théâtre
Entrée libre

Partager

Christine Angot et ses invités.
Grand e
ntretien animé par Laure Adler.

Écrivaine et dramaturge, Christine Angot est l’une des écrivaines les plus lues en France. C’est son roman L’Inceste qui la révèle au grand public en 1999 et lui donne la place unique qu’elle occupe aujourd’hui sur la scène littéraire.
Elle compose une œuvre marquée par la relation incestueuse imposée par son père, un thème qu’elle a abordé bien avant qu’il n’émerge à la faveur du mouvement #MeToo, traumatisme sur lequel elle apporte un nouvel éclairage dans son dernier roman, Le Voyage dans l’Est, qui lui a valu cette année le prix Médicis.
Née en 1959 à Châteauroux, elle a souvent dépeint cette ville, décor de son enfance, notamment dans Un amour impossible, adapté au cinéma par Catherine Corsini en 2018. Guidée par l’urgence absolue d’écrire et la recherche d’une « vérité vivante », elle sonde au fil de ses romans (plus de vingt à ce jour) les relations humaines, amoureuses, dans la famille comme dans la société.

Au cours de ce grand entretien mené par Laure Adler, il sera sans aucun doute question du style Angot, de sa plume incisive et puissante, mais aussi des réactions – jamais indifférentes – que suscitent régulièrement ses prises de position en tant qu’artiste. L’écrivaine reviendra sur les grandes figures littéraires qui l’ont marquée, Proust, Duras ou Beckett. À ses côtés, Christine Angot a souhaité convier un complice de longue date, le chef d’orchestre Laurent Campellone, directeur du Grand Théâtre de Tours. Ils évoqueront ce qui fonde leur amitié et nous aideront à percevoir les liens intimes qui unissent musique et littérature. Il sera aussi question de son travail d’écriture pour le théâtre, de la question de l’adaptation avec le témoignage de Pauline Gaillard, monteuse des films de Valérie Donzelli et de Sébastien Lifshitz.

Pour finir, Christine Angot se livrera à l’un de ses exercices favoris, la lecture sur scène de ses propres textes, offrant ainsi aux spectateurs de La Criée la puissance mélodique de sa langue.


À lire

  • Christine Angot, Le Voyage dans l’Est, Flammarion, 2021.
  • Christine Angot, Un amour impossible, Flammarion, 2015.
  • Christien Angot, L’Inceste, Gallimard, 1999.

Revoir les grands entretiens du festival

Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.