Des pages contre l’oubli

Histoire personnelle, mémoire collective
Rencontre
jeudi 26 mai, 16h
Mucem, auditorium
Entrée libre

Partager

Avec Carmen Castillo et Marion Guénard.
Entretien animé par Élodie Karaki.

 

Chili, octobre 1974. Les forces armées du gouvernement Pinochet encerclent la maison d’un jeune couple de militants vivant dans la clandestinité, Miguel Enriquez et Carmen Castillo. L’affrontement tourne au drame. Treize ans plus tard, exilée en France, Carmen Castillo est autorisée à retourner dans son pays, qu’elle ne reconnaît plus…

Égypte, janvier 2011. La révolution éclate au Caire, portée par une jeunesse en quête de liberté. Dix ans plus tard, une dictature en a chassé une autre et les chars des militaires ont eu raison des espoirs de tout un peuple. Deux femmes que tout semble opposer, l’une égyptienne et l’autre fille de parents égyptiens immigrés en France, sont réunies dans le premier roman de Marion Guénard.

Deux écrivaines engagées, deux générations de femmes – Carmen Castillo, née en 1945, par ailleurs cinéaste ; Marion Guénard, jeune journaliste, a couvert la révolution égyptienne – font le récit de deux révolutions confisquées dans des romans qui conjuguent intimité et politique.


À lire 

  • Carmen Castillo, Un jour d’octobre à Santiago, Verdier, 2022.
  • Marion Guénard, Au printemps on coupe les ailes des oiseaux, L’Aube, 2022.

En coréalisation avec le Mucem.

Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.