Comédies françaises

Risquer pour vivre plus
Lecture musicale
dimanche 18 juillet, 21h
Mucem, fort Saint-Jean

Partager

Avec Maud Geffray et Éric Reinhardt

Comédies françaises fut l’un des romans les plus enthousiasmants de la dernière rentrée littéraire. Son auteur, Éric Reinhardt (que l’on entendra aussi durant le festival interviewé par ses lecteurs samedi 17 juillet à 11h), a eu envie d’en faire une lecture sur scène accompagné en musique, comme il l’avait déjà fait pour son précédent roman avec le groupe Feu! Chatterton. Cette fois, c’est vers la talentueuse et éclectique compositrice et DJ électro Maud Geffray (moitié de Scratch Massive) qu’il s’est tourné pour composer la bande-son d’un livre aux récits multiples, où la véritable histoire de la découverte d’Internet et la puissance des lobbies industriels français le disputent à l’épiphanie amoureuse.

On retrouvera donc Dimitri, le personnage principal du roman, un jeune journaliste idéaliste qui poursuit des recherches sur le datagramme, l’ancêtre d’Internet inventé en France, et qui va être littéralement saisi par la beauté d’une jeune femme dans les rues de Madrid jusqu’à ce que cette vision ne le quitte plus, virant à l’obsession. On découvrira aussi la figure d’Ambroise Roux, grand patron de l’industrie française des années 1970, qui avait des femmes une vision bien moins romantique, incarnant à lui seul le capitalisme d’influence et le vieux monde…

Sur la scène du fort Saint-Jean, les platines nerveuses et organiques de Maud Geffray imposeront leur univers pop électro qui viendra se mêler à la voix douce et posée d’Éric Reinhardt, comme si le temps d’un soir la musique se faisait littérature…

Une lecture qui donne envie de danser et une musique qui donne envie de lire !


À lire :

  • Éric Reinhardt, Comédies françaises, Gallimard, 2020

À écouter :

  • Maud Geffray, Free Fall, Warrior Records, EP, 2021.

Lecture musicale suivie de Où es-tu ?. Billet unique pour la soirée.


En coréalisation avec le Mucem.

Abonnez-vous à notre newsletter !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.