Benoît Guillaume

Dessinateur, Illustrateur

Né en 1976 en France, Benoît Guillaume étudie le dessin à l’école d’art et d’architecture de Paris, puis à la Parsons School of design de New-York, où il travaille d’arrache-pied, sérigraphie à s’en user les mains, et se fait des amis nés sur des continents différents.
De retour en France, il fait du graphisme et des animations en flash pour des agences de site internet, et passe ses soirs à faire ses trucs, bandes dessinées et animations publiées sur le net. Puis de plus en plus de bandes dessinées. Benoît Guillaume sort alors davantage son nez dehors, pour dessiner, et s’abimer l’audition dans des concerts de rock. Il travaille désormais en freelance à Marseille.


Bibliographie sélective

  • Le Fantôme, L’Association, 2011.
  • Alger-Marseille. Allers-retours, avec Nawel Louerrad, Cambourakis, 2015.
  • De la fenêtre, le trompe-l’œil, La Cinquième couche, 2015.
  • Birmanie, fragments d’une réalité, avec Frédéric Debomy (texte), Cambourakis, 2016.
  • Le Café lui sert de départ, avec Nathalie Bontemps (texte), Le Port a jauni, 2017.
  • Parade, Les Apprentis rêveurs, 2017.
  • La Sorcière, avec Marie NDiaye (texte), Actes Sud BD, 2018.

Partager

© Sébastien Delahaye

Inscrivez-vous à notre newsletter !