Des nouvelles d’Edgar Allan Poe

Louons maintenant les grands auteurs
Rencontre
jeudi 30 mai, 18h
Les Magasins
Entrée libre

Partager

Avec Christian Garcin et Thierry Gillybœuf.
Rencontre animée par Élodie Karaki.

Après 1984 l’an dernier, Oh les beaux jours ! vous fait redécouvrir un autre « monstre » de la littérature à l’occasion de la nouvelle traduction de l’œuvre de l’écrivain américain Edgar Allan Poe. Plus d’un siècle et demi s’est écoulé depuis celle de Baudelaire et il fallait du culot (et du courage !) à Christian Garcin et à Thierry Gillybœuf pour s’attaquer à ce cas « unique dans les annales littéraires » où « traducteur et auteur semblent à ce point indissociables qu’on a parfois presque été tenté de croire que l’écrivain américain était une invention, une création du poète français ».

Qu’y a-t-il donc de nouveau ici ? Quelques corrections d’erreurs de traduction, de nouveaux mots qui viennent remplacer ceux qui n’existent plus dans les dictionnaires… Mais surtout l’ambition de traduire l’intégralité de l’œuvre (3 tomes sont prévus, avec des inédits), dans une présentation chronologique plutôt que thématique qui en révèle la richesse et casse l’image d’une littérature qui ne serait que fantastique, noire et macabre, inspirée seulement du gothique anglais ou du fantastique allemand. Car, on le constate ici, Poe fut aussi le père du roman policier et l’auteur d’écrits satiriques féroces visant de manière « plus ou moins déguisée » ses contemporains, avec un sens du grotesque et une habileté que les traducteurs décryptent aujourd’hui dans des notes contextualisant la vie politique et littéraire de l’époque.

Adieu donc la légende de l’écrivain incompris, du poète maudit, un corbeau noir perché l’épaule, sombre et alcoolique (Poe buvait peu d’alcool et n’a jamais fumé d’opium, nous apprennent les traducteurs) ! Avec l’obsession d’enquêteurs qui ne laissent rien de côté, dans une langue accessible qui ne trahit pas l’originale, Christian Garcin et Thierry Gillybœuf se sont lancés dans une entreprise captivante qu’ils partagent avec nous aujourd’hui.


À lire

  • Edgar Allan Poe, Nouvelles intégrales. Tome 1 (1831-1839) et Tome 2 (1840-1844), traduits de l’anglais (États-Unis) par Christian Garcin et Thierry Gillybœuf, Phébus, 2018 et 2019. Illustrations originales de Sophie Potié.

Recevez notre newsletter !