La 4e édition du festival Oh les beaux jours ! est annulée

© Atelier 25

Nous étions mobilisés depuis de nombreux mois pour préparer un festival qui célèbre une littérature vivante, ouverte sur le monde et en dialogue avec d’autres disciplines artistiques. Après l’annonce officielle de l’interdiction des rassemblements publics jusqu’à la mi-juillet, et comme on pouvait malheureusement s’en douter, nous devons nous résoudre avec tristesse à annuler la 4e édition du festival Oh les beaux jours ! qui devait se tenir à Marseille du 28 mai au 1er juin 2020.

De nature optimiste, nous avions néanmoins étudié ces dernières semaines la possibilité d’un report fin juin avec nos partenaires, notamment le théâtre de La Criée, le Mucem et la bibliothèque de l’Alcazar qui étaient prêts à nous accueillir, et nous les en remercions. Nous avions alors imaginé une version allégée du festival, qui aurait à la fois tenu ses promesses de beaux jours et contribué à penser cet après que nous avons encore du mal à appréhender.

Il nous faudra donc patienter une année supplémentaire en tentant à la fois de préserver la viabilité de notre structure, d’inventer des formes pour conserver le lien avec vous et de développer les nombreuses actions culturelles que nous menons à l’année. D’ores et déjà nous remercions nos partenaires institutionnels qui nous assurent de leur soutien financier dans cette période difficile. Ce soutien permettra notamment de rémunérer les auteurs qui avaient été invités au festival et les intervenants des ateliers menés en milieu scolaire. Nous adressons à ces derniers une pensée solidaire, de même qu’aux artistes et techniciens intermittents du spectacle, libraires, bibliothécaires, éditeurs et organisateurs de manifestations littéraires et culturelles, que cette situation sanitaire met, comme nous, en grande difficulté. C’est de cette solidarité et de cette mise en commun de nos engagements que naîtra la suite.

Dans les semaines à venir, nous vous présenterons sur les réseaux sociaux et sur notre site quelques éléments de la « programmation à laquelle vous avez [hélas !] échappé », avec la complicité des auteurs et des artistes que nous avions invités.

Bien sûr, cela ne remplacera pas le contact direct, la force et la puissance de la scène et l’émotion qui naît de la communion du public. Mais cela vous permettra de découvrir des livres, des imaginaires, des idées, des formes de pensée…

En novembre, nous espérons vous retrouver avec l’autre manifestation que nous organisons, les Rencontres d’Averroès, dont ce sera la 27e édition du 19 au 22 novembre 2020 au théâtre de La Criée. Si tout va bien – conservons notre bel optimisme ! –, nous tenterons alors d’enrichir la programmation de cet événement tourné vers les sciences humaines en tissant des liens avec la littérature et les grands textes.

L’éloignement est une promesse de retrouvailles, que vivent les beaux jours !

Nadia Champesme et Fabienne Pavia, codirectrices,
avec l’équipe du festival.

 

P.-S. : avec ce monsieur confortablement installé dans une eau turquoise pour lire, nous avons choisi de vous dévoiler un petit morceau de l’affiche du festival 2020… Il vous faudra attendre l’an prochain pour la découvrir en totalité ! 
Création graphique © Atelier 25.


En 2020, Des livres comme des idées reçoit le soutien de la Ville de Marseille, de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, du Centre national du livre, de la Sofia, de la Sacem, ainsi que de la DRAC Provence-Alpes Côte d’Azur, de la Fondation de France, de la Fondation La Poste, de la Fondation Crédit Mutuel, du Crédit Mutuel méditerranéen et de la Fondation Orange pour les actions culturelles.

14 avril 2020
3 min.

Partager

Inscrivez-vous à notre newsletter !